Type de bien immobilier: Riad à rénover

Au début des années 2000 commence un engouement pour les riads à rénover dans la médina de Marrakech. Suite à diverses émissions de télé, comme Capital, les français comprennent qu’ils peuvent s’offrir des maisons traditionnelles, le riad, dans la médina de Marrakech pour un somme modique. C’est leur coin de paradis, dans une ville ensoleillée 340 jours par an! Dépaysement garanti : la médina est autant un voyage dans l’espace (à moins de 3h d’avion) que dans le temps : un bon dans le moyen âge.

Cette mode du riad concerne principalement les français (à 80%.  Pour des raisons notamment de langue commune, on parle français partout au Maroc, mais aussi d’histoire commune). Mais pas seulement les français. Les anglais, les espagnols, les italiens, les belges, les suisses viennent aussi acquérir leur riad à rénover.

Les prix des riads à rénover prennent 20% par an à partir de 2003/2004. Et les prix grimpent jusqu’en 2008, à l’annonce de la grande crise aux Etats Unis.

Jusque là, les prix montent de manière exponentielle : on part d’un marché inexistant avant 2000. Les prix sont alors dérisoires : on peut s’offrir un palais, Ksar, riad de maître, demeure de charme à rénover, pour une bouchée de pain. 50 000 euros suffisent à s’offrir un Palais des mille et une nuits. La rénovation, à cette époque, coûte plus cher que le bien!

A partir de 2006/2007, les valeurs changent : les investisseurs, poussés par l’image dorée de Marrakech et convaincus que les prix vont continuer à grimper, achètent des riads à rénover à prix élevé. Le marché immobilier en Europe est aussi au plus haut. l’optimisme est de rigueur! A ce moment là, le riad peut coûter plus cher que les travaux. Travaux qui restent pourtant conséquents. La moindre petite maison traditionnelle, dans un quartier peu côté de la médina coûte alors au moins 10 000 dhs /m2 sol. Et la rénovation coûte autant! 200 000 euros pour une maison de 100m2 quand 200 000 euros offraient un véritable Palais au début des années 2000!

A partir de 2009, les prix commencent à baisser.

En 2016, les prix sont redevenus raisonnables. Il existe toujours des riads à rénover sur le marché. Mais ce n’est plus le coeur du marché. Les riads rénovés se vendent mieux : titrés, rénovés, moins chers… il est logique qu’ils trouvent preneurs. Le riad à rénover étant souvent pas titré, présentant de nombreux héritiers et de lourds travaux, pour un prix qui n’a pas assez baissé par rapport au riads rénovés.

Riad de maître, fin 19ème siècle

Riad de maître, fin 19ème siècle

4 4 350 m² 262 m² 475.000
Palais fin 19ème

Palais fin 19ème

7 2 600 m² 427 m² 580.000
Riad de charme, proche du Musée Boucharouite, potentiel 3/4 ch avec sdb

Riad de charme, proche du Musée Boucharouite, potentiel 3/4 ch avec sdb

3 190 m² 142 m² 150.000
SOUS COMPROMIS DE VENTE – Ancien riad du 18ème devenu ruine

SOUS COMPROMIS DE VENTE – Ancien riad du 18ème devenu ruine

195.000
RARE! Architecture arabo-andalouse, bon état d’origine…

RARE! Architecture arabo-andalouse, bon état d’origine…

5 1 255 m² 214 m² 250.000
Vendu
Riad de charme à deux pas du Palais Bahia. Rare : douirya ouvragée

Riad de charme à deux pas du Palais Bahia. Rare : douirya ouvragée

4 2 230 m² 145 m² 180.000
Rare, riad 18ème siècle Quartier Mouassine, dans son jus…

Rare, riad 18ème siècle Quartier Mouassine, dans son jus…

3 1 330 m² 358 m² 350.000
Riad de maître, époque et style Palais Bahia

Riad de maître, époque et style Palais Bahia

4 4 250 m² 327 m² 315.000
Unique! riads titrés, emplacement N°1 sur rue commerçante de la Médina

Unique! riads titrés, emplacement N°1 sur rue commerçante de la Médina

385 m² 650.000
Vendu
Riad de caractère à rénover. Très bon état général. Titré

Riad de caractère à rénover. Très bon état général. Titré

6 2 360 m² 282 m² 355.000
Vendu
Copyright © 2019 Cote Medina | Sites coup de coeur